A vos bêtes, rencontre élevage, 2e édition !

Quand

12/08/2022 - 14/08/2022    
Toute la journée

Type d’évènement

Les rencontres élevage auront lieu du 12 au 14 août 2022 à Tarnac en Corrèze, après une première session à la zad de Notre Dame des Landes l’été dernier.

VENDREDI 12 AOÛT

10h : accueil, tour de la ferme accueillante et de ses animaux, présentation du lieu collectif.
11h : Tour de table et présentation des personnes et fermes présentes

12h : Repas

13h30 : Introduction en plénière, Présentation des rencontres élevage et de ses objectifs :
qu’est-ce qui préside à ces rencontres? de quels énoncés communs partons-nous ?
Nous reviendrons sur la genèse des rencontres élevage et ses objectifs :

1) écrire une tribune qui précise vers type d’élevage nous voulons tendre et en quoi ce type d’élevage nous paraît une réponse à la crise écologique et sociale ;

2) monter un réseau de compagnonnage qui relie plusieurs milieux et courants paysans, forme des
personnes selon des valeurs communes, et participe d’un mouvement plus large de réappropriation des terres contre l’agro-industrie.

14h : Domestication – quel rapport sensible aux animaux voulons-nous défendre?

Le rapport sensible aux animaux que nous partageons en tant qu’éleveur nous semble central dans notre métier et décisif dans notre manière de concevoir le monde : quelle sorte de relation
domestique humain/animal nous paraît souhaitable et juste ?
Ce rapport sensible inclut une réflexion ou une prise en charge de la mort de nos animaux, mort que nous ne voulons pas invisibiliser :
qu’est-ce que produit la mise à distance de la mort dans nos sociétés aujourd’hui? Contre quoi luttons-nous quand nous voulons assumer l’entièreté du rapport vie/mort à l’animal?

Table-ronde avec Stéphane Galais (éleveur en Ille-et-Vilaine impliqué dans le groupe de réflexion humain/animal de la Confédération paysanne) et deux éleveuses-bouchères._

17h-19h : “Le sens de l’élevage aujourd’hui” – Échange en petits groupes
Qu’est-ce que cela change pour nous de vivre avec les bêtes ?
Qu’est-ce qui distingue l’élevage paysan que l’on défend de l’agriculture en général? Y a-t-il une façon particulière pour les éleveurs de voir et d’habiter la terre ?

20h30 : Présentation et discussion autour de la situation agricole sur le plateau de Millevaches : départs à la retraite, pas assez de repreneurs, quelles pistes pour la création d’une réserve
foncière ?

SAMEDI 13 AOÛT

9h – Quel rapport à la nature et au vivant voulons-nous défendre ?

Quel rapport à la nature en élevage veut-on défendre? Quels types d’élevage mettre en place qui préservent la biodiversité ?
Dans quelle mesure relégitimer le rôle des éleveurs en tant que protecteurs du vivant ? Comment protéger la biodiversité depuis les usages (ou les non-usages), et dépasser l’écueil d’une préservation
de la nature parachutée et déliée des pratiques autochtones ?
Avec des membres de Paysans de nature

Dans un contexte de déréglements climatiques, de sécheresses aggravées et d’épuisement des sols, sortir d’un cadre productiviste sans considération des autres usages et des autres êtres vivants va
apparaître comme de plus en plus indispensable et salvateur.
Renaturaliser plutôt qu’artificialiser, baisser notre consommation en énergies fossiles et en intrants : comment impulser techniquement un tel mouvement?

Quelle position commune pouvons-nous porter dans le réseau de compagnonnage sur ces questions?

12h00 : repas

13h30-16h30 – Groupe 1 : Quelle relations les éleveurs et leurs animaux entretiennent-ils avec la flore et la faune sauvage… et réciproquement ?
Balade-discussion sur les parcours de pâturage diversifiés de la ferme, _avec les éleveurs du GAEC Terras Communas, l’association Le champ des possibles et des membres de l’association Paysans de
nature (2 petits groupes).

13h30-16h30 – Groupe 2 : Constitution d’un réseau de compagnonnage.
On travaillera en petit groupe à la formation d’un réseau de compagnonnage sur des fermes en polyculture élevage.
Le pari :
– faire connaître la possibilité d’élever des bêtes autrement donnera envie à davantage de personnes de devenir éleveur-ses
– aider aux installations par de la veille foncière depuis les fermes existantes du réseau et en permettant des installations progressives ou collectives – montrer en quoi un certain type d’élevage comme manière non hors-sol de se relationner au vivant et comme manière de prendre part à une production à taille humaine de l’alimentation permet de s’attaquer concrètement à la crise écologique et sociale

17h – Comment gagner des terres sur l’agro-industrie? Lutter contre l’artificialisation des terres grâce à l’élevage (partie 1)
Quelles stratégies de combats administratifs et de recherche de fonds pour prendre du foncier sur l’agro-industrie?
Témoignages

19h30 Repas

21h – Comment gagner des terres sur l’agro-industrie? Lutter contre l’artificialisation des terres grâce à l’élevage (partie 2)
Quelles stratégies offensives et de luttes contre l’accaparement du foncier par l’agro-industrie ?
Présentation des actions des_ Soulèvements de la terre_ et des possibilités d’occupation de terres. Quelles possibilités d’actions depuis le réseau éleveur A vos bêtes? Comment penser la participation
de fermes d’élevage à des luttes ?

DIMANCHE 14 AOÛT

9h30 Groupe 2 : balade/discussion sur le terrain (cf samedi après-midi)

Groupe 1 : réseau  de compagnonnage (cf samedi après-midi)

12h30 : repas

14h – Bilan des positions communes élaborées pendant le week-end en vue de l’écriture de la tribune

15h – Quelles stratégies déployer au niveau national pour favoriser les vocations et les installations? Quelles stratégies pour lutter contre l’accaparement des terres?
Bilan des propositions, retour sur le réseau de compagnonnage, perspectives et suites.

17h30 – Baignade au lac

20h – Repas de clôture aux produits de la ferme

Fête de clôture_

LUNDI MATIN 15 AOÛT

Petit déjeuner
Démontage et départ des participants.

Merci de bien vous inscrire sur le framaform suivant si vous souhaitez venir pour que nous puissions vous accueillir au mieux : https://framaforms.org/inscription-a-vos-betes-1655309133

Les repas seront assurés tout au long des rencontres par des cantines à prix libre. Il y aura aussi un bar et un terrain où planter sa tente.

Si vous souhaitez venir aux rencontres, merci d’envoyer un mail à avosbetes@riseup.net.

Hébergement et restauration sur place Plus d’infos à venir : https://syndicat-montagne.org/a-vos-betes